argumenter

argumenter

argumenter [ argymɑ̃te ] v. intr. <conjug. : 1>
XII e; lat. argumentari
Présenter des arguments; prouver par arguments. Argumenter contre qqn. Argumenter de qqch., en tirer des conséquences. Argumenter de l'effet à la cause. conclure (de). P. p. adj. « Je publiai un article solidement argumenté et aussi persuasif que possible » (G. Lecomte). Thèse bien argumentée.

argumenter verbe transitif indirect (latin argumentari) Présenter un ensemble d'arguments pour soutenir, étayer une idée : Journal qui argumente contre la peine de mort.argumenter verbe intransitif Discuter sans fin, ergoter : Cessons d'argumenter et agissons. Tirer des conséquences d'un raisonnement. ● argumenter verbe transitif Justifier, appuyer une thèse, un exposé, etc., par un nombre suffisant d'arguments : Argumenter avec soin une démonstration.argumenter (synonymes) verbe transitif Justifier, appuyer une thèse, un exposé, etc., par un nombre...
Synonymes :
- déduire
- inférer

argumenter
v. intr. Faire usage d'arguments. Argumenter contre un adversaire.
Argumenter de quelque chose, en tirer des conséquences.

⇒ARGUMENTER, verbe.
A.— Emploi intrans. Développer une suite d'arguments :
1. Or minuit sonnait dans les carillons troubles de la ville et les deux étudiants discutaient et argumentaient et s'opposaient en esprit depuis le coucher du soleil.
JOUVE, La Scène capitale, 1935, p. 89.
2. ... les docteurs parisiens (...) ont affaire à forte partie, car le pape et le roi de France soutiennent ouvertement les religieux. Ils argumentent, ils prêchent, plaident, écrivent des pamphlets, rédigent des mémoires, présentent des requêtes, ...
FARAL, La Vie quotidienne au temps de st Louis, 1942, p. 216.
PARAD. Synon. raisonner, avoir des raisons, baser un plaidoyer, justifier, démontrer, contester.
Argumenter de qqc. Tirer argument de, tirer une conséquence de :
3. Lors donc que le jurisconsulte argumentera de ce principe général ou de cette majeure, pour prouver que le propriétaire qui recouvre sa chose doit rembourser au possesseur de bonne foi les impenses qu'il a faites, (...) sa déduction sera affranchie de toute induction préalable. Il passera directement de la vérité générale aux vérités particulières...
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 375.
Argumenter sur qqc. Discuter sur quelque chose :
4. Comme je traversois la hutte, j'entendis argumenter sur mes ongles et ordonner de noter aux colliers ce conseil, comme un des meilleurs de la lune dans laquelle on étoit alors.
CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 202.
Spéc. Argumenter avec quelqu'un à une soutenance de thèse de doctorat (cf. argument et argumentant, subst.).
Péj. Discuter sans fin, avec excès :
5. La France de nos jours est madame Jacasse;
Elle braille, dispute, argumente, avocasse...
A. POMMIER, Colères, 1844, p. 108.
SYNT. Argumenter sérieusement, posément, raisonnablement, d'une manière décisive; sans fin, sans raison; sans plus argumenter. Argumenter au sujet de qqc.; sur le fond, la forme, les principes; en faveur de qqc.; contre un adversaire, un projet, les idées reçues.
B.— Emploi trans., vx, inus. Argumenter qqn. ,,Discuter en forme avec lui.`` (DG); ,,lui adresser des arguments.`` (Nouv. Lar. ill.); ,,discuter contre qqn.`` (QUILLET 1965). Argumenter un sauvage.
Emploi pronom., vx. S'argumenter. Se raisonner, se faire une raison (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.).
PRONONC. :[], j'argumente [].
ÉTYMOL. ET HIST. — Fin XIIe s. « donner des arguments » (Floovant, 741, A.P. ds GDF. : De la loi Maonmout fu si argumentez, Et si sout des estoiles et dou cours de la mer).
Empr. au lat. argumentari « id. » (CICÉRON, Verr., 1, 55 ds TLL s.v., 541, 21) dér. d'argumentum (argument).
STAT. — Fréq. abs. littér. :93.
BBG. — BÉL. 1957. — Canada 1930. — MIQ. 1967. — RAT (M.). Les Deux verbes arguer. Déf. Lang. fr. 1968, n° 42, p. 11.

argumenter [aʀgymɑ̃te] v.
ÉTYM. Fin XIIe; lat. argumentari, de arguere. → 1. Arguer.
1 V. intr. Discuter en employant des arguments, prouver ou contester qqch. par des arguments. || Argumenter selon les règles, en forme. || Argumenter de façon serrée, à outrance.Argumenter de qqch., en tirer des arguments.Argumenter sur qqch., à propos de qqch. || Argumenter pour, contre qqch.Argumenter avec qqn, contre qqn.
1 (…) il ne s'y passe point d'acte (dans notre école) où il n'aille argumenter à outrance pour la proposition contraire.
Molière, le Malade imaginaire, II, 5.
2 De tout ce que dessus j'argumente très bien
Qu'ici-bas maint talent n'est que pure grimace,
Cabale, et certain art de se faire valoir,
Mieux su des ignorants que des gens de savoir.
La Fontaine, Fables, XI, 5, 31.
3 La première fois que mes condisciples m'entendirent argumenter en latin, ils furent surpris.
Renan, Souvenirs d'enfance…, III, 3.
4 (Fénelon) a bataillé, argumenté, discuté, dogmatisé, mêlé la religion à la politique et la politique à la religion, connu les marches et les contremarches, les menées et même les intrigues.
Émile Faguet, XVIIe s., Études littéraires, p. 452.
4.1 — Et vous ne supposez pas que c'est vous que je cherchais à voir ?
— En ce moment vous argumentez contre vous-même, vous cherchez à vous convaincre, vous ne me trompez pas. Écoutez encore. Pourquoi êtes-vous parti brusquement, avant-hier soir, quand le marquis de Farandal est entré ? Le savez-vous ?
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 236.
4.2 Vous imaginez aisément que, chaque fois que j'argumenterai avec mon collègue à une thèse de doctorat, je trouverai à sa dialectique, d'ailleurs fort subtile, le surcroît de saveur que de piquantes révélations ajoutèrent pour Sainte-Beuve à l'œuvre insuffisamment confidentielle de Chateaubriand.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XII, p. 157.
REM. On rencontre, avec argumenter de qqch., des emplois transitifs (→ ci-dessus, cit. 2).
Péj. Discuter vainement, interminablement. Ergoter.
2 V. tr. Rare. Soutenir (une opinion, une thèse) par des arguments.Présenter (une opinion) avec des arguments.Passif et p. passé :
5 Je publiai un article solidement argumenté et aussi persuasif que possible en tête du Matin (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 368.
DÉR. Argumentant, argumenteur. — V. Argumentateur, argumentation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • argumenter — ARGUMENTER. v. n. Faire un ou plusieurs argumens. Prouver par argumens. Tirer des conséquences d une chose à une autre. Il argumenta contre un tel. Argumenter contre une proposition. J argumente ainsi. C est mal argumenter. Il ne faut pas… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • argumenter — Argumenter. v. n. Faire un ou plusieurs arguments, contre &c. Il argumenta contre un tel. argumenter contre une proposition. j argumente ainsi. Il signifie aussi, Tirer des consequences, inferer une chose d une autre. On argumente delà qu il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • argumenter — (ar gu man té) 1°   V. n. Faire des arguments. Argumenter selon les règles, en forme. Argumenter contre quelqu un. 2°   Argumenter d une chose, en tirer des conséquences. Cuvier, argumentant des formes des animaux actuels, détermine les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARGUMENTER — v. n. Faire un ou plusieurs arguments ; prouver par arguments ; ou Tirer des conséquences d une chose à une autre. Il argumenta contre un tel. Argumenter contre une proposition. Argumenter en forme. J argumente ainsi. C est mal argumenter. Il ne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARGUMENTER — v. intr. Faire des arguments; prouver par arguments. Il argumenta contre un tel. Argumenter contre une proposition. Argumenter en forme. J’argumente ainsi. C’est mal argumenter. Il ne faut pas argumenter de la possibilité à l’effet. On peut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • argumenter — vi. argumintâ (Albanais, Villards Thônes), avansî // prézintâ argumenter soz argumê <avancer // présenter argumenter ses arguments> (Albanais.001) ; trî lé konklyujon <tirer les conséquences> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ARGUMENTATION — L’argumentation est la manière de présenter et de disposer les arguments; le terme désigne aussi l’ensemble des arguments qui résulte de cette présentation. En logique formelle, dans son sens technique, le mot «argument» indique une valeur… …   Encyclopédie Universelle

  • argumentateur — argumentateur, trice [ argymɑ̃tatɶr, tris ] n. • 1539; bas lat. argumentator, de argumentari → argumenter ♦ Personne qui se plaît à argumenter. ⇒ ergoteur, raisonneur, rhétoricien. « Un philosophe contemporain, argumentateur à outrance »… …   Encyclopédie Universelle

  • arguer — [ argɥe ] v. tr. <conjug. : 1; la conjug. de ce v. est régulière. Le u du radical se prononce dans tous les cas (comme dans tuer); ex. il argue [ argy ] > • 1080 « se presser »; lat. arguere 1 ♦ Littér. Arguer qqch. (de qqch.),en tirer… …   Encyclopédie Universelle

  • Langage politique — Rhétorique Pour les articles homonymes, voir Rhétorique (homonymie). Démosthène s exerçant à la parole, toile de Jean Jules Antoine Lecomte du No …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”